AUDIT DE MATURITÉ

1 – LA PRÉPARATION DE L’AUDIT

Il s’agit de procéder à la prise de connaissance de l’unité à auditer et d’identifier les points de contrôles et les risques associés.

Prise de connaissance

La prise de connaissance de l’unité auditée suppose l’examen
de trois éléments essentiels :

  • L’organisation de l’unité
  • Les éventuels rapports des audits antérieurs
  • Les objectifs de la fonction à auditer

Détermination des points de contrôle et les risques associés

Afin de mieux identifier les risques, il est recommandé de procéder à un découpage de la fonction auditée pour cerner les zones
qui présentent des risques.

Pour chaque rubrique, on identifie les points de contrôle.

2 – LA RÉALISATION DE L’AUDIT

La réalisation d’une mission d’Audit suppose le suivi de deux étapes essentielles : le programme d’Audit et le travail sur le terrain.

Le programme d’audit

C’est le planning de travail qui détermine les tâches et leurs délais de réalisation

Il doit contenir les éléments suivants :

  • La répartition des tâches et délais de réalisation (selon un découpage des fonctions)
  • L’indication  des  travaux  préliminaires  à  accomplir
  • L’identification des points clés à ne pas omettre

Le travail sur le terrain

Les questions fondamentales : qui, quoi, ou, quand et comment ?

On peut utiliser :

  • Les interviews
  • Les sondages statistiques
  • Les rapprochements (ou cross control)
  • Les outils de description (observatoire physique, manuels des procédures)

3 – LA CONCLUSION DE L’AUDIT

La conclusion de l’audit

La phase de conclusion de l’audit comprend deux étapes :

  • Le rapport d’audit
  • Le suivi des recommandations

Le rapport d’audit est une synthèse des conclusions et recommandations de la mission.

Le suivi des recommandations peut être fait par une visite de l’unité auditée, l’interview des responsables, ou par un questionnaire adressé aux responsables de l’unité auditée.

Rejoignez la communauté Ritme Data solutions !